Commerce multilatéral: Les prescriptions en matière de notification au cœur d’un séminaire

Le ministère du commerce et de la promotion du secteur privé tient depuis ce mardi 06 février un atelier sur les prescriptions en matière de notification dans la capitale togolaise.

Cette rencontre animée par deux experts de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), vise à permettre au Togo de constituer une masse critique de ressources humaines capables de lui permettre de s’acquitter de ses obligations en matière de notification.

En cela, cet atelier de trois jours constitue un créneau d’information pour les acteurs publics togolais de cette chaîne de valeur, sur le processus de notification, la compréhension du niveau d’implication des uns et des autres.

Il s’agit pour Mme Attanasso Ernestine, Conseillère en politique commerciale, représentant la ministre du commerce et de la promotion du secteur privé, de faire en sorte que ces acteurs, sollicités, contribuent efficacement à la mise en oeuvre de cette importante exigence.

« Vous comprenez l’importance qui doit être accordée à la notification qui participe à la prévisibilité et à la transparence. Cela ne pouvait en être autrement car aucun opérateur économique n’aimerait investir dans un environnement dont il n’a pas d’avance connaissance des règles qui régissent les affaires », a-t-elle déclaré.

Pour sa part Aimé Murigande, chef Coopération Commerciale de l’Afrique Francophone de l’OMC a précisé que la surveillance des politiques commerciales nationales est une activité d’un importance fondamentale pour l’OMC, un point reconnu par les pays membres lors de la dernière évaluation du Mécanisme d’Examen de Politique Commerciale, que le Togo a mené avec succès.

« La transparence est essentielle dans tous les domaines d’activités de l’OMC. Elle est vitale pour assurer la prévisibilité et la stabilité du système commercial multilatéral », a-t-il conclu.

Chaque année, l’OMC reçoit plus de 3500 notifications OTC et SPC présentant de nouvelles mesures susceptible d’influer sur le commerce international. Afin d’assurer une facile accessibilité à ces mesures, l’organisation mondiale a crée l’ePing, qui permet aux utilisateurs de recevoir par courriel des alertes quotidiennes ou hebdomadaires concernant ces notifications pour les produits et les marchés qui les intéressent.

Démocrate

(00228) 91 85 40 14

98 60 67 68

democrate2010@gmail.com